Avis juridique important
 
Contact | Recherche sur EUROPA  

aide alimentaire   vertical line  

Ce chapitre est archivé. Son contenu reste toutefois accessible.

Vous trouvez des informations actuelles sur ce thème à la page
"De la nourriture gratuite pour les Européens les plus démunis"

 

De la nourriture gratuite pour les Européens les plus pauvres

Quelles sont les personnes les plus démunies dans l'Union européenne?

Pour veiller à ce que le programme oriente ses ressources vers ceux qui en ont le plus besoin, il faut trouver le moyen de mesurer la pauvreté relative dans chaque État membre. L'analyse d'impact examinera la méthode actuelle et envisagera les autres approches possibles qui pourraient servir de base pour allouer les fonds disponibles.

La répartition des ressources entre les États membres se fonde sur des données démographiques et des statistiques relatives à la pauvreté fournies par Eurostat. L'indicateur qu'Eurostat utilise pour mesurer la pauvreté monétaire est le «taux de risque de pauvreté». Celui-ci représente la proportion de la population dont le revenu est inférieur à 60 % du «revenu équivalent médian» national. Les autres seuils, fixés à 40 %, 50 % et 70 %, sont aussi calculés par Eurostat chaque année.

Eurostat mesure la pauvreté comme une notion relative, sans la comparer à un critère de référence à l'échelle de l'Union européenne, car les normes minimales acceptables diffèrent d'une société à l'autre en fonction du niveau général de prospérité de chaque société. En effet, une personne considérée comme pauvre dans un pays riche et développé pourrait être considérée comme riche dans un pays pauvre en développement.

Au moyen de ces données d'Eurostat, une première allocation de ressources a lieu sur la base de la distribution des «personnes pauvres» en Europe, parmi les États membres qui souhaitent participer au programme.

Même si le «taux de risque de pauvreté» ne permet pas de déterminer les personnes qui sont les plus démunies, mais seulement la catégorie plus générale des «personnes pauvres», il constitue actuellement le meilleur moyen de répartir les ressources disponibles entre les États membres.

Graphiques:

  • Population totale, personnes exposées au risque de pauvreté et «taux de risque de pauvreté» dans l'Union européenne [pdf en]
  • Valeur illustrative du seuil de risque de pauvreté (fixé à 60 % du revenu équivalent médian national) pour une personne seule, après transferts sociaux [pdf en].

 

  vertical line  

Proposition de la Commission

Contexte

Textes juridiques

Budget

Quelles sont les personnes les plus démunies dans l'Union européenne?

Analyse d'impact

Auditions et documents de travail

Consultation publique

Statistiques d'Eurostat sur la population et les conditions sociales

Le processus de protection sociale et d'insertion sociale de l'Union européenne


Agriculture et développement rural | Marchés agricoles | Haut de la page

Dernière mise à jour : 15-04-2008