Important legal notices
 
Contact | Recherche sur EUROPA  

 

Forest

  vertical line  

Mesures forestières

Autres secteurs d'activité concernés

Cette page n'est plus à jour. Veuillez consulter la version anglaise, qui est à jour. La mise à jour de la version française est en préparation.

 

La conférence ministérielle sur la protection des forêts en Europe

La CMPFE regroupe plus de 40 pays européens, dont les 25 États membres de l'UE, la Communauté européenne ainsi que des observateurs d'autres pays, des acteurs concernés et des organisations internationales, en vue d'examiner les menaces et les opportunités communes dans le domaine des forêts et de la foresterie.


Les participants à ce processus ont pour objectif principal de définir plus précisément une approche commune de la protection et du développement durable des forêts en Europe. Ce processus se fonde sur des conférences ministérielles (Strasbourg 1990, Helsinki 1993, Lisbonne 1998 et Vienne 2003) au cours desquelles ont été adoptées des résolutions préparées par des groupes de travail ad hoc et des réunions d'experts. Les débats et les travaux menés entre les conférences, que l'on appelle l'«approche paneuropéenne», ont été axés sur le suivi et sur la mise en oeuvre au niveau national.

La Communauté européenne a signé toutes les résolutions CMPFE; celles-ci se retrouvent pleinement dans la stratégie forestière de l'UE. En tant que signataire, la Communauté européenne participe directement au suivi et à la mise en oeuvre des résolutions. En octobre 2002, la Commission a présenté à l'unité de liaison (Liaison unit) de la CMPFE un rapport sur l'avancement de la mise en oeuvre au niveau communautaire des «résolutions CMPFE» durant la période 1999–2002. Le rapport souligne la contribution de plusieurs politiques et mesures communautaires, notamment développement rural, environnement et recherche, à la mise en oeuvre des résolutions ministérielles au niveau communautaire.


Lors de la 4ème conférence ministérielle sur la protection des forêts en Europe, tenue à Vienne en 2003, quarante pays européens (y compris les 25 États membres de l'UE) et la Communauté européenne ont adopté la «Déclaration du Sommet Forêt vivante de Vienne : Forêts européennes Avantages communs, responsabilités partagées» ainsi que cinq résolutions. Se fondant sur les résolutions adoptées lors des précédentes conférences ainsi que sur les engagements pris au niveau mondial dans le secteur forestier, la déclaration de Vienne et les cinq résolutions soulignent l'équilibre entre les rôles économique, écologique et social des forêts, tout en encourageant la poursuite des travaux sur la protection et la gestion forestière durable.
Compte tenu de l'élargissement de l'UE à 25 États membres, les déclarations et les résolutions ministérielles offrent une base adéquate de discussion sur des approches communes de la politique forestière. Dans les faits, grâce aux résolutions ministérielles adoptées lors de la série de conférences, les pays européens ont défini des lignes directrices relativement détaillées en matière de politique forestière, fixant des objectifs communs et renforçant la coordination et la coopération dans ce domaine.

top

line

Initiative européenne relative à la déforestation

The European Commission has presented a Communication on deforestation which sets out the EU's response to the challenge of climate change. It proposes that at the UNFCCC (United Nations Framework Convention on Climate Change) negotiations on the future climate regime, the EU calls for halting global forest cover loss by 2030 at the latest and reducing gross tropical deforestation by at least 50% by 2020 from current levels. This objective would provide major climate change and biodiversity benefits by 2020.

Retour à "Autres domaines d’activité concernés"

 

  vertical line  

Autres domaines d’activité concernés

 


Agriculture et Développement Rural | Haut de la page

Last update: 06-01-2010