Avis juridique important
 
Contact | Recherche sur EUROPA  
 

Forêt

  vertical line  

Mesure forestière

La foresterie dans le cadre du développement rural

La stratégie forestière de l'UE met en exergue la contribution des forêts à la promotion de l'emploi, du bien-être et de la qualité de l'environnement (article 3), et elle souligne le rôle de la foresterie dans le cadre du développement rural, notamment la valeur ajoutée que les actions communautaires peuvent apporter par le biais de mesures forestières intégrées dans les mesures de développement rural (article 11).

Intégration des mesures forestières dans la politique de développement rural

La Politique de développement rural de l'Union européenne, à savoir le second pilier de la Politique agricole commune, vise à établir un cadre cohérent et durable pour l'avenir des zones rurales. Il s'agit entre autres de développer le rôle multifonctionnel de l'agriculture et de la sylviculture, d'aller au-delà de la production de denrées alimentaires et de matières premières, de gérer les zones rurales et de protéger l'environnement. Cela sous-entend la reconnaissance et l'encouragement des divers services rendus à la société par les agriculteurs et les propriétaires forestiers.

Ces dernières années, la politique de développement rural est l'instrument principal de mise en œuvre des mesures liées à la sylviculture. Le soutien financier de l'Union européenne aux mesures liées à la sylviculture dans le contexte du développement rural, à l'exclusion des aides financières apportées directement par les États membres, se chiffre à 4,8 milliards d'euros pour la période 2000-2006 (près de 10 % du budget total pour le développement rural). On estime que les dépenses liées aux mesures concernant les forêts pendant la période 2007-2013 du programme de développement rural, du FEADER seul, pourraient atteindre 9 à 10 milliards d'euros (environ 10 % de la contribution totale du FEADER aux mesures de développement rural).

Les objectifs du Plan d'action en faveur des forêts sont liés aux orientations stratégiques utilisées par les États membres pour établir leurs programmes de développement rural. Celles-ci comprennent, par exemple:

  • une série de mesures visant la promotion du capital humain, le transfert des connaissances, l'innovation et la qualité de production dans les secteurs agricole et forestier;
     

  • des mesures de protection et d'amélioration des ressources naturelles;
     

  • une action visant à préserver les systèmes agricoles et forestiers de grande valeur naturelle et les paysages culturels dans les zones rurales d'Europe.

Au titre de la politique de développement rural, des aides sont disponibles, entre autres, pour la première afforestation de terres agricoles, le premier établissement de systèmes d'agroforesterie sur des terres agricoles, et la première afforestation de terres non agricoles. Les paiements au titre de Natura 2000 peuvent dédommager les propriétaires de forêts privées des frais engagés et des revenus perdus. Des subventions sont également disponibles pour les actions de restauration et de protection du potentiel forestier.

 

Retour à "Autres domaines d’activité concernés"

 

 

  vertical line  

Ressources forestières et stratégie forestière de l’Union européenne

Plan d’action de l’Union européenne en faveur des forêts

Evénements

Documents et publications

Comité permanent forestier

Comité consultatif sur les forêts, y compris le liège

Autres domaines d’activité concernés

 

 

Agriculture et développement rural  | Foresterie |  Haut de la page