Chemin de navigation

Autres outils

Agriculture et environnement

Agriculture et pesticides

L'Union européenne entend garantir le bon usage des pesticides, afin de réduire les risques sanitaires et environnementaux qu'ils peuvent entraîner. Elle informe les citoyens sur leur utilisation et les problèmes liés aux résidus.

L'agriculture fait un usage important de pesticides et de produits phytosanitaires. En détruisant les parasites et les mauvaises herbes, ces substances améliorent les récoltes et garantissent la disponibilité, la qualité, la fiabilité et les cours des produits agricoles, dans l'intérêt des agriculteurs et des consommateurs.

Utilisés à mauvais escient, les pesticides constituent néanmoins un danger, car la plupart peuvent nuire à la santé et à l'environnement. Ces effets néfastes sur la santé peuvent être dus à:

  • une exposition directe (ouvriers agricoles ou employés des usines de produits phytosanitaires, par exemple);
     
  • une exposition indirecte (par les résidus présents dans les produits agricoles et l'eau courante ou les émanations provenant de l'épandage).

Les sols et l'eau peuvent être pollués par des pulvérisations ou des dispersions de pesticides, des ruissellements concomitants ou consécutifs au nettoyage d'équipements ou leur élimination incontrôlée.

C'est la raison pour laquelle l'Union européenne souhaite sensibiliser le public et veiller à la bonne utilisation des pesticides et autres produits phytosanitaires.

À cet égard, la politique agricole commune (PAC) comporte des mesures destinées à favoriser une utilisation de produits phytosanitaires qui soit compatible avec le développement durable:

  • le découplage;
     
  • la conditionnalité;
     
  • les programmes opérationnels concernant les fruits et les légumes;
     
  • les mesures agro-environnementales (soutien à l'agriculture intégrée, par exemple);
     
  • la formation;
     
  • les services de conseil aux exploitations.

En outre, l'Union européenne règlemente la mise sur le marché de produits phytosanitaires et de produits biocides et fixe des plafonds en matière de présence de résidus dans les denrées alimentaires. Le site web consacré à la protection des plantes fournit davantage d'informations sur ce sujet.

En 2006, la Commission a adopté deux propositions destinées à renforcer le cadre législatif régissant l'usage des pesticides:

Depuis lors, ces propositions ont fait l'objet de débats approfondis au Conseil et au Parlement européen. Elles devraient être adoptées fin 2009, lorsque les colégislateurs seront parvenus à un accord (fin 2008).

L'Union européenne a aussi légiféré en vue de protéger la qualité de l'eau vis-à-vis des pesticides. La directive-cadre sur l'eau permet d'évaluer et d'assurer le suivi et la gestion de toutes les eaux souterraines et de surface au regard de leurs caractéristiques écologiques et chimiques.

La réforme de la PAC introduite en 2003 inscrit les exigences découlant de l'application de la législation communautaire sur l'utilisation appropriée des produits phytosanitaires au nombre des mesures de conditionnalité obligatoires.

Aidez-nous à améliorer ce site

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

OuiNon

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?