Chemin de navigation

Autres outils

Agriculture et environnement

Agriculture et biodiversité

Une grande partie du territoire de l'Union européenne est cultivée. Cette exploitation préserve les ressources génétiques agricoles, la biodiversité et de nombreux habitats de grande valeur.

Par «biodiversité» on entend la variété des organismes vivants et des processus écologiques. Cette notion est étroitement liée aux écosystèmes et aux habitats. La biodiversité agricole englobe:

  • toutes les composantes de la biodiversité revêtant une importance pour l'alimentation et l'agriculture;
     
  • toutes les composantes de la biodiversité constituant un écosystème agricole.

Les pratiques de gestion agricole saines peuvent favoriser considérablement la conservation de la faune et de la flore sauvages de l'Union européenne. L'agriculture traditionnelle contribue à préserver certains habitats naturels ou semi-naturels. Elle interagit de façon directe avec un grand nombre d'espèces et d'habitats de grande valeur (de nombreuses espèces d'oiseaux nichent et se nourrissent sur les terres agricoles, par exemple).

Deux changements importants ont contribué à perturber le fragile équilibre entre agriculture et biodiversité:

  • la spécialisation et l'intensification de certaines méthodes de production (usage plus important de produits chimiques et d'engins mécaniques lourds, notamment);
  • la marginalisation ou l'abandon d'une gestion traditionnelle des terres, facteur essentiel de préservation de certains habitats et de la biodiversité propre à certains sites.

Dans certains États membres de l'Union européenne, l'abandon des terres et la disparition de la gestion traditionnelle peuvent représenter une menace pour la biodiversité des terres agricoles. Aussi, il est essentiel de prévenir cette évolution pour enrayer l'appauvrissement de la biodiversité. La politique agricole commune (PAC) préserve les habitats et la biodiversité par:

  • des mesures spécifiques de développement rural destinées à protéger les habitats et la biodiversité (paiements agro-environnementaux et Natura 2000);
     
  • des exigences entrant dans le cadre de la conditionnalité (directives «Oiseaux» et «Habitats»).

Le bilan de santé de la PAC, pour laquelle la protection de la biodiversité reste un objectif essentiel, a confirmé la priorité accordée à ces mesures.

Un programme européen spécifique a été lancé en avril 2004 pour financer des mesures visant à promouvoir la conservation, la caractérisation, la collecte et l'utilisation des ressources génétiques en agriculture English (en) .

Au niveau européen, la mise en œuvre des directives «Oiseaux» et «Habitats» constitue la clé de voûte de la politique commune de protection de la nature.

En outre, l'adoption d'une stratégie européenne et de plans d'action sectoriels dans ce domaine est fondamentale pour la préservation de la biodiversité.

Le plan d'action en faveur de la biodiversité dans le domaine de l'agriculture български (bg)czech (cs)dansk (da)Deutsch (de)eesti (et)ελληνικά (el)English (en)español (es)Gaeilge (ga)hrvatski (bg)italiano (it)latviešu (lv)lietuvių (lt)magyar (hu)Malti (mt)Nederlands (nl)polski (pl)português (pt)română (ro)slovenčina (sk)slovenščina (sl)suomi (fi)svenska (sv) a été adopté en 2001. Il se fonde sur l'utilisation de plusieurs instruments de la PAC favorisant la biodiversité. Il s'agit notamment des exigences environnementales intégrées dans la politique de marché et des mesures environnementales ciblées relevant des programmes de développement rural. Le plan d'action a pour priorités:

  • la promotion et le soutien des pratiques et systèmes agricoles respectueux de l'environnement favorisant directement ou indirectement la biodiversité;
     
  • la promotion des activités agricoles durables dans les zones de grande biodiversité;
     
  • le maintien et le renforcement des infrastructures écologiques et la promotion des actions visant à conserver les races de bétail ou variétés végétales locales ou menacées.

En décembre 2008, la Commission a publié son rapport à mi-parcours sur la mise en œuvre du plan d'action européen en faveur de la biodiversité, première évaluation complète des progrès accomplis au niveau de l'Union européenne et à celui des États membres.

Le 3 mai 2011 la Commission européenne a adopté une nouvelle stratégie avec l'objectif d'enrayer la perte de biodiversité et la dégradation des services écosystémiques dans l’UE d’ici à 2020.

 

Aidez-nous à améliorer ce site

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

OuiNon

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?